Pas trop de proches sur votre chantier

En matière d’immobilier, les travaux coûtent cher, c’est bien connu. Non seulement les matériaux, mais aussi et surtout les heures de travail des professionnels de la construction. En faisant appel à la bonne volonté désintéressée de ses proches, on peut réaliser de substantielles économies. Il est dès lors fréquent de faire appel à des parents et amis. Et c’est là qu’il faut être prudent. 

Qui peut vous aider gratuitement ?  La famille ? ça dépend.

Pour les membres de la famille jusqu’au deuxième degré, a priori, pas de problème. S’ils vous donnent un coup de main gracieux, vos parents et beaux-parents, enfants, frères ou beaux-frères n’éveilleront pas l’attention de l’inspection sociale chargée de lutter contre le travail au noir. Pour vos parents plus éloignés (oncles et tantes, neveux et nièces, cousin(e)s…), c’est différent. Même s’ils sont au chômage, ils ne sont pas censés vous aider gratuitement. En faisant appel à eux, vous courez le risque d’une amende en cas de contrôle. 

Les amis ? Non !

S’ils le pouvaient, il suffirait chaque fois que l’on emploie un travailleur au noir de déclarer qu’il s’agit d’un ami ! Vos connaissances n’ont donc tout simplement pas le droit de vous aider gratuitement sur votre chantier. En cas d’inspection, vous risquez cependant moins gros si votre ami est seul à travailler en votre compagnie. En revanche, si vous êtes absent, s’il réalise des travaux lourds ou s’ils sont plusieurs, l’amende peut être salée. 

Quelle assurance faut-il souscrire ?

Toute personne qui vous aide peut être victime d’un accident et votre responsabilité peut être engagée. Mieux vaut donc vous prémunir contre un tel risque. 

L’assurance personnel de maison couvre un homme à tout faire, une femme de ménage ou un jardinier. Elle intervient aussi pour le personnel employé occasionnellement, par exemple pour des petites réparations.

Pour une rénovation plus importante, vos proches peuvent être protégés par l’assurance accidents de la vie privée. Elle indemnise les dommages corporels subis lors de travaux de construction et peut prévoir un capital en cas d'invalidité ou de décès. Un parent extérieur au ménage peut être protégé par une version temporaire de la même couverture. Les primes varient selon la nature des travaux, leur durée et les garanties.

Si c’est vous qui aidez des amis – qui ont omis d'assurer leurs aidants – mieux vaut disposer d'une police hospitalisation, qui intervient en cas d'accident grave avec hospitalisation, et/ou d'une assurance accidents de la vie privée qui versera les capitaux prévus au contrat en cas d’invalidité ou de décès.